mardi 28 avril 2009

Coco avant Chanel




Dimanche, je suis allée voir Coco avant Chanel au cinéma.

J'avoue y être allée avec des à priori, n'aimant pas vraiment le cinéma français, étant lassée d'Audrey Tautou, et doutant de Benoit Poelvoorde pour ce film...

Et ça n'a pas manqué, j'ai été déçue !

Déjà, le film est assez plat, tout reste en surface, aucun sujet et caractère n'est vraiment développé...

Le personnage de Gabrielle Chanel est vraiment bâclé.
Le coté précurseur et rebelle de cette femme n'est jamais vraiment affirmé :
ici, Coco est effacée, timide, pas vraiment convaincue...
Elle ressemble plus à quelqu'un d'un peu bizarre qui n'aime pas les fanfreluches plutôt qu'à une femme qui va révolutionner la Mode.

J'ai été aussi étonnée de ne voir que très rarement des scènes où elle créé, coud ou a des idées.
La seule chose que l'on sait c'est qu'elle a fait 3 chapeaux pour des amies de la haute Société...
Elle n'a pas d'émotions créative !

Par contre, quand il est question de rappeler qu'elle a commencé dans un cabaret de second rang à chanter "coco", là on est gâtés !

Pour résumer les propos du film, Gabrielle Chanel est une fille pauvre qui chantait "coco", qui s'habille en garçonnet moche, qui squatte chez les riches et qui a fait 3 chapeaux...
et poum elle devient Coco Chanel !

Je n'ai pas vraiment compris l'intérêt de ce film...
Et vous? vous l'avez vu? Vous avez aimé?












La classe indémodable de Coco Chanel :























18 commentaires:

boubou a dit…

Pour te dire j'ai l'impression que le telefilm était mieux réussi que le film ( je sais pas si tu l'as vu ! ) là au moins son coté de femme qui a révolutionné la mode, d'une personnalité inébranlable et d'une force caractère incroyable était bien mis en avant ! un peu de déception par rapport au film; si j'ai préféré le telefilm c'est te dire !
boubou

Oliphe Butarbutar a dit…

Fabulous Coco!And I Think Audrey Tautou is a perfect girl to play as Coco Channel :D
Very nice blog dear.

Mlle Quincampoix a dit…

@boubou : je suis tout a fait d accord avec toi !

You love it when I'm mad a dit…

Je ne l'ai pas encore vu, mais j'avais entendu de mauvaises critiques (qui résument à peu près tes déceptions).
Je pense me déplacer quand même, pour le symbole ... Mouefff.
Sinon, si ce sujet t'intéresse vraiment j'avais vu le téléfilm sorti sur France 2 retraçant la vie de Coco et je l'ai vraiment trouvé excellent, on y apprend plein de choses sur sa vie, sa passion pour la couture et ses amours. Je ne sais pas comment tu pourrais le trouver, mais je pense qu'il est telechargeable sur internet ...
Sinon, prochainement, il y aura la sortie de "Coco et Igor". Je n'ai pas trouver de date précise (petu-être serez vous meilleures que moi), mais l'histoire est basée sur l'amour de Coco Chanel et Igor Stravinsky, avec Anna Mouglalis. Perso, je ne suis pas sûre que ça parle plus de couture ... est-ce que ça va même parler de tissu ... à voir !

Julie a dit…

ahah j'en étais sûre !

céline a dit…

j'ai préféré le téléfilm également mais Audrey Tautou m'a vraiment captivé

Read My Lips ... a dit…

Pour ma part, ayant de grosses lacunes concernant l'histoire de Gabrielle Chanel, je me suis laissée porter par le film. Et bien qu'après avoir lu ta critique, je suis d'accord avec toi, je trouve qu'au final le film tourne plus autour du fait que Gabrielle ait renoncé au grand amour ailleurs que dans les livres, et qu'au final elle n'y échappe pas ! Donc je pense que le film ne voulait peut-être pas retracer les premiers pas de Gabrielle dans la mode mais plus dans la vie ... Bref après chacun son point de vue ! :)
En tout cas j'aime beaucoup ton blog, je passe souvent sans laisser de commentaire mais là je me suis dit que c'était l'occasion ...

Déborah a dit…

Encore un avis qui me dissuade d'y aller ! J'ai vu aussi le téléfilm diffusé sur la 2, beaucoup moins vulgarisant !! C'est dire...

L'épice a dit…

Je ne l'ai pas vu et n'ai pas envie de le voir. Tautou ne peut pas être Coco Chanel, dans ma perception de cette Femme.
Bon, je suis totalement subjective et pas très rationnelle sur le coup puisque je ne l'ai pas vu, ce fameux film. Mais rien ne m'a donné envie de le voir. Ni le choix des acteurs, ni la promo, ni les articles des magazines... rien.
Je tenterai peut-être ma chance avec le second film avec Anna Mouglalis. Il y a un je ne sais quoi qui m'intrigue et me donne envie d'aller voir "ça" de plus près...

aurem a dit…

J'ai des amis qui ont enregistré la musique du film, et déjà paraît que c'était sordide.
Ce que vous dites, me donne encore moins envie de le regarder.
Et pourtant j'aime bien Audrey Tautoux, parce qu'elle est naturelle et dégage beaucoup d'assurance,j'aime comment elle incarne ses personnages,tout simplement, elle crève l'écran.
Cerise sur le gâteau, elle ne fait pas parler d'elle pour autre chose que son métier.

Soit, encore un sujet vendeur mal traité, pensé juste pour sa faculté à toucher un grand nombre et s'expatrier sous le signe du drapeau français.

Mais ne vous inquiétez pas, les vrais savent.

Ellay. a dit…

J'y suis allée et j'ai également été déçue d'une manière générale. Déjà, j'ai été étonnée de voir si peu de scènes où elle créé, comme tu l'as mentionné, même si le titre du film le laissait présager. Je trouve le personnage manquant de grandeur, de torture, bref, "Coco" fait bien trop banale comparée à ce qu'on s'attend. Elle semble créer sans tripes, comme une machine... C'est si réducteur !
En réalité, alors que l'on s'attend à comprendre l'oeuvre de Chanel par son passé, le film nous montre plutôt un "avant", et un vague "après", sans aucun lien logique, ce qui nous laisse perplexe. Dommage, on pouvait espérer un grand film, hélas bâclé.

Julie Navarro a dit…

J'ai traité le sujet mais l'angle d'attaque est à mon goût un peu différent :) on http://www.pariscomlight.com/2009/04/24/coco-avant-chanel-cout-de-pub/

mAry mARy a dit…

Pas encore vu, mais tout le monde m'en dissuade...!
Pourtant, j'aime bien Audrey Tautou moi...
Je crois que je vais y aller juste pour les costumes et les décors...

Bethsabée a dit…

Pour ma part, je trouve que l'idée de base, "coco AVANT chanel" était très réussie. La fin se bâcle, masi le début du film est un vrai plaisir, l'on vit quasiment en même temps qu'elle son lent éveil social et esthétique. Poelvoorde est très juste dans son rôle, et je trouve que c'ets un plaisir de le voir ainsi, autrement.

Peut-être que le film casse quelques clichés.

En revanche, la fin est decevante, ainsi que la période de l'Atelier, trop rapide...

citizen a dit…

Je l'ai vu dimanche aussi...
J'ai beaucoup aimé, mais en lisant ton avis, je suis finalement tout à fait d'accord avec toi sur le fait que le personnage de Gabrielle n'est pas tellement mis à son avantage, on la voit plus comme une fille timide et un peu bizarre que comme une femme créative etc... en effet...
Enfin bon, ça ne m'a pas empêché de passer un très bon moment, les décors et costumes sont très beaux..
J'irai probablement voir l'autre film à sa sortie, juste pour Anna Mouglalis, si belle !

PS : j'ai vu que nous avons des amis communs sur facebook, du côté d'Issy les Mx... (j'y habite), époque lycée... t'étais à Michelet aussi ?!! :p

Lucile a dit…

Ça me rassure ! Je l'ai vu lundi soir et pour tout te dire je n'ai pas été convaincue non plus. En effet, ce film est plat, il ne montre pas à quel point cette femme a révolutionné le monde de la mode; la vie de Chanel n'est pas recontextualisée et je pense que le pb est là, durant tout le film on ne la voit que dans ce petit domaine bourgeois de Compiègne et non "dans" le XIXème, début du XXème siècle à proprement parlé.

rihana a dit…

mon avis n' aura rien de très original non plus. Je ne repeterais pas ce qui a déja été dit sur le personnage de coco qui manque de profondeur mais je vais quand meme rajouter que je m' attendais à des meilleurs costumes pour audrey tautou (elle incarne chanel qd meme!..), qui d' ailleurs m' a semblé degager plus de naturel et d' "anti-conformisme sans but" que d' élégance...

Mandoline a dit…

L'intérêt du film est dans le titre : coco AVANT chanel, donc AVANT qu'elle s'accomplisse en tant que créatrice de mode. je ne dis pas que c'est plus intéressant pour autant, c'était un pari risqué de choisir de faire un film sur la première partie de sa vie...
mais c'est sûr que si on s'attend à la voir coudre des petites robes noires ou se crêper le chignon avec Dior, on risque d'être un peu déçu.