mardi 11 novembre 2008

Fashion à tout (petit) prix

Ce matin, je suis tombée sur un article très pratique dans le nouveau ELLE.
Voici pleins de bons conseils pour acheter sans se ruiner !

Quelle fashion addict n’a jamais redouté que sa virée shopping ne se solde par un rendez-vous désobligeant chez son banquier ? Pour être hype à moindre coûts, les astuces ne manquent pas. Dépôt-ventes, friperies, vide-dressings et sites de ventes privées sont de véritables mines d’or pour les accros du shopping. Petit guide pour survivre dans la jungle des fashionistas…
-Le dressing des bloggeuses




Kesako ? Les bloggeuses « mode » qui sont également des « serial shoppeuses » mettent leur notoriété à contribution pour créer un blog dédié à la vente des pièces achetées sur un coup de tête ou celles dont elles se sont lassées… C’est donc de véritables trésors, de très belles pièces de créateurs et/ou des marques ultra-fashion, de la saison actuelle ou passée qu’elles revendent. Une fois la transaction financière finalisée (paiement pay pal, chèques…), la bloggeuse vous fait parvenir votre colis par la poste. Le seul bémol : Il faut avoir les mêmes mensurations que la bloggeuse !

Les vide-dressings cultes :

Punky B vide son dressing

Bloggeuse mode dont la réputation n’est plus à faire, Punky b met régulièrement en vente certains de ces articles préférés. On y croise des boots Balenciaga, une blouse Prairies de Paris…
Tailles : 38,5 -39 pour les chaussures et 38 pour les vêtements.
L’adresse de son vide-dressing : www.nettoyagedeprintemps.hautetfort.com

Le dressing de Deedee

Deedee n’est pas qu’une bloggeuse mode, mais elle n’en est pas moins une fille qui craque régulièrement et qui se ravise. Elle met en vente sur son dressing des vêtements et des accessoires qu’elle a très peu porté voire jamais enfilé. On est loin des ristournes incroyables, quoique certains articles sont vendu à -50%, mais c’est l’occasion de s’offrir des pièces de saison avec une économie toujours bonne à saisir.
Tailles : 39 pour les chaussures et 36 pour les vêtements.
L’adresse de son vide-dressing : www.ledressingdedeedee.blogspot.com

Le vide dressing de Walinette et la Greluche bordelaise

Deux bloggeuses, Marie (la greluche bordelaise) et Walinette (the beauty and the geek ) partagent ce vide dressing. Le blog est donc régulièrement approvisionné par leurs dernières acquisitions malheureuses (erreurs de tailles) ou par des vêtements qu’elles n’ont plus envie de porter.
Tailles : 37 pour les chaussures et 36 pour les vêtements.
L’adresse du vide-dressing www.ledressing.blogspot.com

Les ventes de Tinky

Tinky Minky se met en scène tous les jours sur son blog dans une nouvelle tenue, serial shoppeuse elle se dépossède de certaines de ses trouvailles sur son vide-dressing afin de faire un peu de place dans son armoire et poursuivre ses achats…
Tailles : 39 pour les chaussures et 38 pour les vêtements.
L’adresse du vide-dressing : www.tinkysales.blogspot.com



-Les sites de ventes privées

Les sites de ventes privées n’ont de privé que leur nom, devenir membre est un jeu d’enfant ! Il suffit dans la plupart des cas d’accepter de laisser vos coordonnées ou de demander à une amie de vous parrainer. L’inscription est gratuite et votre parrain se voit même souvent récompensé par un bon d’achat dès votre première commande. Une fois inscrite, vous recevez régulièrement par mail la liste des marques et les dates des prochaines ventes. Attention, ne vous attendez pas à retrouver les dernières collections en vente dans les magasins, ce sont celles des saisons précédentes avec des ristournes pouvant atteindre plus de 70% du prix d’origine. Le must pour vous procurer les basiques de votre garde-robe…

Les principaux sites :

www.vente-privee.com

Un des leader sur le créneau. Les principales marques de prêt-à-porter féminin, masculin et enfant, y sont représentées mais pas seulement ! On peut y trouver également tout ce qui concerne les accessoires pour la maison et même des produits alimentaires, du vin, du champagne…

Le site propose une vente différente tous les jours et la durée pendant laquelle vous pouvez remplir votre panier est généralement de 3-4 jours, toutefois les « addict» de l’achat en ligne se rendent sur le site dès les premières minutes de mise en ligne de la vente (7 h en semaine et 9h le week-end) et dévalisent les rayons ! Un seul bémol : les délais de livraison un peu longs (3 à 4 semaines), une vraie torture pour les acheteuses impulsives.

www.chicdressing.com

Mélanie et Stéphanie, les deux créatrices du site proposent des marques jeunes et pointues en mode (Kosmika, Used Jeans, Doux me…), en beauté et en décoration pour hommes, femmes et enfants, entre -30 et -70%. Plus de 6 ventes sont organisées par semaine.

Bon plan : Punky-b, la célèbre bloggeuse (www.punky-b.com) se propose même de vous parrainer, si vous n’êtes pas encore inscrite. Avec comme « goodies » : les frais de port offert avec un code que la bloggeuse vous dévoile dans son post du 31/10/08.

www.tooluxe.com

Ce site propose lui aussi les plus grandes marques de prêt-à-porter, comme Diesel, Kenzo… jusqu’à -70%.

Son point fort ? Les délais de livraison. Les personnes résidant en Île-de-France peuvent recevoir leur article par coursier dans la journée, pour toute commande passée avant 9h30. Ou encore se faire livrer en moins d’une semaine dans les magasins Tooluxe. Dans tous les autres cas, la livraison se fait par colissimo en 72h max dans toute la France.

www.espacemax.com

Depuis 2005, l’espace Catherine Max (pionnier dans l’organisation de ventes privées) s’est adapté aux nouvelles technologies en créant le site espacemax.com Ici, ce sont principalement les collections des créateurs et des marques de luxe comme Paul & Joe Sister, Nina Ricci ou Iro vendues jusqu'à -80%. Le plus : On peut également acheter les collections en cours des créateurs (au prix boutique, malheureusement) dans la boutique en ligne sur le même site.
www.24h00.fr

Une mine d’or pour les fashionistas, outre le site de ventes privées « classique », ce site propose une boutique en ligne « luxe&vintage » ou l’on retrouve des marques cultes comme Chanel ou Céline… Un vrai paradis pour les modeuses !

Et aussi www.fruitrouge.com, bazarchic.com et bien sûr e-bay


Pour toutes celles qui ne sont pas encore inscrites à ces sites, envoyez moi un email afin que je puisse vous parrainer.



-Les dépôts-ventes


Si, lors d’un grand ménage dans votre armoire, vous retrouvez des trésors cachés -vêtements mais aussi accessoires- que vous n’avez plus envie de porter, les dépôts-ventes sont une très bonne alternative. Le prix de vente varie selon différents critères (le prix d’achat initial, la bonne qualité du produit et la marque). De plus, s’il s’agit d’une pièce très recherchée et qui n’est plus éditée, les prix peuvent grimper. Le dépôt-vente empoche 30 à 35 % de la vente. De manière générale, les vêtements sont gardés deux mois. Passé ce délai, ils sont soldés ou rendus à leur propriétaire.

Quelques adresses à Paris et en province :

Espaces Chercheminippes

Du 102, 109, 110, 111, 114, 124, rue du Cherche-Midi.

75006 Paris
Tél.: 01 45 44 97 96.

Créé en 1970, Chercheminippes continue de nous séduire. Divisés en plusieurs espaces -tous dans la même rue-, les boutiques Chercheminippes proposent des collections femmes, hommes, accessoires, enfants et aussi décoration. On y trouve aussi bien des pièces de créateurs tels que Chloé, Hermès, Céline ou Sonia Rykiel mais aussi des marques plus abordables comme Maje, Comptoir des Cotonniers ou bien encore Vanessa Bruno. Les prix pratiqués sont inférieurs d’au moins 50 % par rapport au prix d’origine.

Ma boutique
87 rue de Lodi
13 006 Marseille
Tél. : 04 96 12 09 79.
Située en plein cœur du 6e arrondissement de Marseille, Ma Boutique, dépôt-vente ouvert depuis 1999, propose des nouvelles pièces chaque jour. On y déniche aussi bien des accessoires et vêtements griffés que des marques trendy, telles que Maje ou Comptoir des Cotonniers. Une adresse à retenir…

Jolie Môme
22, rue du Pas-Saint-Georges
33 000 Bordeaux
Tél. : 05 56 52 71 66.

L’originalité de cette boutique bordelaise ? En plus d’un service de dépôt-vente traditionnel, des pièces de jeunes créateurs de la région sont mis en avant. L’occasion d’y découvrir notamment les bijoux de Chamade ou les bonnets rétro de Decatom et Laura. On y trouve aussi des pièces d’Isabel Marant, Sandro, Les Petites mais également des marques telles que Kookaï ou Zara, vendues à la moitié du prix de vente original. Tout un programme…

Troc’Enfant
43, rue de Stalingrad
38 100 Grenoble
Tél. : 04.76.86.49.57

Comme son nom l’indique, ce dépôt-vente est spécialisé dans l’enfant. Vêtements et accessoires bien-sûr, mais aussi matériel -poussettes et petit mobilier- et jouets, cette boutique propose une gamme complète pour les têtes blondes. Avec de nouvelles pièces mises en avant chaque jour, impossible de ne pas y trouver son bonheur.


-Les friperies



On connaît toutes le plaisir malin de fouiner dans des montagnes de vêtements et enfin d’y dénicher la perle rare. Et, si vous êtes accro au vintage, les friperies sont donc faites pour vous ! Robes rétro, jeans délavés, souliers d’époque... Le choix est souvent très vaste et à des prix tout à fait abordables.

Quelques adresses à Paris et en province :

Guérrisol

17 bis boulevard de Rochechouart
75009 Paris

Culte, Guérrisol est LE temple de la fripe à Paris. Chemisiers par centaines, robes et pantalons à gogo, chaussures à perte de vue, bienvenue en territoire vintage ! Si vous prenez le temps de fouiner, il est rare de repartir les mains vides. Avec des chaussures à partir de 3 €, et des robes à partir de 1,50 €, pourquoi se priver ?

Le grenier d’Anaïs
54 rue Peyrolières
31 000 Toulouse
Tél. : 05 62 30 07 16
Ouverte il y a une dizaine d’années, cette boutique familiale repose principalement -comme la majorité des friperies- sur des dons. Récoltés dans la région toulousaine, les vêtements et accessoires vintages sont ensuite proposés à des prix très abordables. Le petit plus du Grenier d’Anaïs ? Toutes les matières textiles non utilisées sont automatiquement recyclées. Côté vestiaire, les collections femmes, hommes, enfants et textile de maison vont des années 1900 à nos jours. Côté griffes, on peut dénicher des pièces Balmain, Lanvin ou encore Pierre Cardin des années 60. La gamme de prix ? Elle s’étend de 15 à 300 €. Un vrai grenier magique…

Kiloshop
139 rue Gambetta
59000 Lille
Tél: 03.20.42.94.28
La particularité de cette friperie ? Les vêtements et accessoires y sont vendus au kilo. Et, à 27 € le kilo, on peut s’y donner à cœur joie. Spécialisée dans l’époque seventies, cette boutique regorge de bonnes surprises : sacs, chaussures, ceintures de grandes marques ou d’autres plus confidentielles. De plus, les étudiants bénéficient de prix préférentiels. Un bon point !


-Les magasins d’usines



Apparus au début des années 80, les magasins d’usines se sont rapidement imposés comme un bon moyen de faire des affaires. Le principe ? La vente se fait directement du fabricant au client, sans passer par un revendeur, réduisant ainsi les coûts. Dans la pratique, on y retrouve des collections des saisons précédentes à environ – 30 % du prix initial. Quelques grands « centres commerciaux » réunissent différentes marques en France.

Quelques adresses à Paris et en province :

La Vallée Village
Marne-la-Vallée
RER station Val d'Europe-Serris-Montévrain

> www.lavalleevillage.com

Située à une demi-heure de Paris, la Vallée Village est le temple du shopping pour fashionistas en quête de prix légers. Ce grand Outlet aux portes de Paris propose des pièces issues des collections des saisons précédentes de Cacharel, Zadig & Voltaire, Tommy Hilfiger, Kenzo mais aussi agnès b., Christian Lacroix, Versace ou Comptoir des Cotonniers à – 30 %. Le petit plus ? L’espace est ouvert le dimanche, idéal pour les working girls…

Marques Avenues
Différents sites en France à Saint-Denis, Troyes, Metz, Calais, Cholet ou Valence.
> www.marquesavenue.com

Marques Avenues propose des pièces issues des saisons précédentes de marques telles que Gérard Darel, Princesse Tam-Tam, Tara Jarmon, Le Temps des Cerises, ou bien encore Bérénice à – 30 %. L’avantage ? Le nombre de centres en France. On est quasi sûre d’en trouver un près de chez soi. L’inconvénient ? Souvent situé aux portes des villes, il vous faudra prévoir un moyen de transport et dédier une bonne partie de votre journée au shopping.


-Les astuces de la rédaction
Un bureau de filles, c’est un vivier de bonnes idées fashion ! Nos trucs et astuces pour rester dans la tendance à moindre coût.


Donnez une seconde vie

« Je donne une seconde vie en jouant à la marchande de couleur. Avec de la teinture on redonne du peps à un sous-pull noir qui revient à la mode, j’ai fait mes tye and dye de l’été, un pyjama bleu layette de mon ainé est devenu violine pour ma fille. Je shoppe sur les sites de ventes privées (comme Espace Max ou Petitstock.com pour les enfants) et je mise sur les secondes mains. Pour les enfants, chez Pataluna dépôt-vente bobo-chic, je trouve du Ralph Lauren, du Wowo.... Pour moi, je fouille Chez Vintage 77, où on déniche de jolies pièces vintage ou récentes de marque. Les prix ne sont pas très élevés pour séduire les habitantes de l’Est Parisien. »
Valérie
Pataluna : 17, rue de la Villette, Paris 19e
Vintage 77, 77 rue de Ménilmontant, Paris 20e
> Espace Max : http://www.espacemax.com

> Petitstock.com : www.petitstock.com

Ratissez large
« Je ne mets plus de côté les magasins « has been » et très grand public, parfois on peut être surprise et y trouver des accessoires ou une pièce fashion pas chère. Je ratisse large sur le web, je fais les friperies du Marais. En fait, je ne suis pas du tout élitiste, je pioche partout. »
Vanessa

Misez sur une adresse
« Pour les chaussures, je suis devenue une inconditionnelle de New Look. C’est un vrai paradis pour les shoes addicts. L’été, je fais le plein de ballerines sans me ruiner et l’hiver, je peux m’acheter deux paires de bottes pour le prix d’une. » Virginie
Faites des compromis
« Pour m'habiller sans me ruiner je m'arrange pour faire des compromis. Je varie mes achats d'un mois sur l'autre, par exemple j’achète un manteau et un sac, puis le mois suivant j’achète des vêtements et des accessoires, comme ça j'arrive à gérer mon budget sans me ruiner. Je mélange aussi souvent les marques, en général je vais chez Zara pour les vêtements "habillés", comme les vestes ou les robes, chez H&M pour tout ce qui est gilets, hauts et chez Xanaka pour l'originalité des vêtements. Je n'hésite pas à tenter de nouvelles boutiques qui sont parfois bien moins chères que les enseignes connues et je fais un mix de tout cela ».
Lauren

Internet à la rescousse
« Quand j’ai un coup de cœur pour quelque chose, je regarde systématiquement sur Ebay si je peux le trouver à un meilleur prix. Parfois, je fais un tour chez Guerrisol (c'est une friperie), en fouillant on peut trouver des trucs sympas. Sinon, mon bon plan sur Internet, c'est le blog de Marieluv Pink, elle a toujours des adresses de dépôts-vente et elle met à disposition des internautes des invitations pour des ventes privées ou des ventes presse. »
Norine
> Voir le blog de Marie LuvPink : www.marieluvpink.com
Osez le troc
« Tu organises un apéro, tu invites tes copines, les sœurs des copains, les voisines, les collègues… et chacune ramène des fringues et des accessoires qui ne lui plaisent plus ou ne lui vont plus. Entre deux papotages, on troque à mort. C’est top parce que tu te débarrasses de tout ce qui encombre ton placard et tu peux tomber sur de vrais trésors, sur la pièce griffée délaissée qui va t’enchanter ! »
Emilie

Achetez seconde main
« Ma bonne astuce ce sont les dépôts-ventes comme Chercheminippes. Il faut s'y rendre régulièrement pour tomber sur la perle rare, mais le détour vaut toujours le coup. On y trouve du Vanessa Bruno et Isabel Marant pas plus cher que Zara. Je craque sans culpabiliser. Les friperies c'est pas mal, mais c'est toujours un peu cracra. Le web c'est top. Je suis fan des chaussures TopShop et depuis que le site livre en France, j'économise un aller-retour à Londres. Puis y a Urban Outfitters aussi, en période de solde, c'est génial. Le Web est une vraie mine d'or. »
Sabrina

> Voir le site de TopShop : www.topshop.com

> Voir le site d’Urban Outifitters : www.urbanoutfitters.co.uk

Privilégiez les adresses confidentielles
" Je guette les périodes de « promos » en boutique et les offres spéciales que m’accordent mes cartes de fidélités type Printemps, pour acheter des pièces assez chères. J’ai repéré quelques magasins près de chez moi, qui ne diffusent pas ou alors très peu de marques « connues » mais qui ont des portants plein de vêtements trendy et de qualité à des prix plus abordables. »
Aurore

Soyez infidèles
« J’ai souvent des obsessions en matière de mode. J’ai une idée en tête de ce que je veux exactement et je n’en déroge pas. Alors évidemment, ce n’est pas facile de trouver LA pièce conforme à mon idée. Mais je suis capable d’arrêter une fille dans la rue pour lui demander où elle a trouvé cette veste, ce sac, ce foulard… Ensuite, j’écume les dépôts-vente (préférence pour Chercheminippes) ou H&M qui reste pour moi la base de toute garde-robe, mais je suis assez infidèle en matière de mode. J’aime par exemple beaucoup les petites boutiques sans enseignes de mon quartier près de la Place de Clichy (mais il y en a partout dans Paris) dont les collections s’inspirent des marques trendy à des prix défiant toute concurrence. Evidemment, la qualité ne vaux pas l’original, mais cela dépanne bien les mois difficiles ».
Maud

Listez vos envies
Tous les hivers, pour me faire plaisir, être tendance et à petit prix, je m’achète : les dernières couleurs de collants ou leggings, un ou 2 petits tops et surtout j’épluche la presse pour retrouver les sélections des stylistes (de ELLE) au sein de La Redoute, Monoprix…
Je veille aussi à noter toutes mes envies sur un petit carnet : ça me permet de voir ce dont j’ai vraiment « besoin » … pour faire le tri entre les pièces maitresses et les envies du moment ! Ce petite carnet me permet aussi de tenir jusqu’aux prochaines soldes (et bien acheter à l’avance pour les saisons à venir … car c’est tout l’enjeu des bons achats de soldes).
Un autre bon plan sympathique c’est la version fringue et branché des meetings tupperwear ! J’ai découvert de jeunes stylistes (www.rhum-raisins.com) dont les créations sont modernes et originales. Je les fais venir dans mon petit salon et j'invite mes copines à passer un soir après le boulot ou un samedi après midi. Sur toutes les ventes générées, je récupère une marge de 10% et cela m’offre une petite tenue… ça vaut le coup !
Astrid



4 commentaires:

Marlène a dit…

et ton magasin de la rue de la Verrerie à Paris ??? Je veux bien l'adresse exacte ;)

Mlle Quincampoix a dit…

tu parles surement de freep'star
alors c est au 8 rue sainte-croix de la bretonnerie ET 61 rue de la verrerie
c est ouvert tous les jours (meme le dimanche !)jusqu a 21h je crois

boubou a dit…

sympa sympa sympa de savoir tt ça merci pr les adresses !!

emilie a dit…

Super ton article, vraiment cool.
Merci pour les adresses citées.
^^